Roudoudou et compagnie

01 août 2014

The bilan

Les enfants sont partis jeudi. Contre toute attentie le bilan de ce mois de juillet est positif.
Peut-être dis-je cela car je n’ai pas pris de congés en juillet  mouah mouah mouah (rire démoniaque). Jeudi soir j’étais même triste qu’ils s’en aillent. Le temps d’un mois, nous avons formé une famille et petit M a eu des frères et sœurs. Il y avait du mouvement dans la maison, toujours quelqu’un à qui parler, un peu d’action, plein de chose à faire, toujours un coup de main. Pour la première un réel échange a eu lieu. Ils ont vraiment partagé notre quotidien et en ont fait le leur. Ce sentiment de tous appartenir à la même famille m’a fait chaud au cœur.

Pour ces « grandes vacances » 2014, j’ai touché du doigt l’idéal de notre vie de famille à tous les cinq. 

Dommage que rien ne dure. 

Posté par Ciedesroudoudous à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 juillet 2014

Maman-poule ?

C'est vrai, je suis une maman un peu (voir clairement) tête en l'air.
Je n'ai jamais réussi depuis 16 mois à partir à la même heure le matin, j'ai toujours oublié de mettre quelque chose dans le petit sac de mon fils... 

Un jour à la pause café, plongeant mes mains dans mes poches, je suis tombée nez à nez (si on peut dire !) avec la tétine de mon fils. Horreur, malheur !
Combien de fois ai-je sorti mon agenda de mon sac à main et un ou deux doudous sétaient fait la malle et m'avaient suivi jusqu'au bureau. 
Voilà quelques jours, je me suis décidé à retirer la petite moto qui siégeait fièrement depuis des semaines dans mon sac. Elle avait été déposée sans doute tendrement par mon fils ayant peut-être peur que je m'ennuie au travail ? 

Ce matin, un petit animal s'était faufilé dans mon sac à main (lieu de rendez-vous favori pour tous les jouets de petit M) ...

ça fait sérieux au bureau tiens..............

Maman poule

Posté par Ciedesroudoudous à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2014

J'ai testé : partir en tête à tête avec mon fils 4 jours

J'avais besoin de prendre l'air et de voir autre chose que mon bureau (et l'ambiance mortelle qui y règne), les travaux de notre maison et les enfants en vacances à la maison depuis deux semaines. Des copines m'ont proposé de passer, chouette ! J'ai pris mon petit M sous le bras, quelques sacs (j'ai déménagé ma maison quoi) et on est parti vendredi 11 juillet pour un week end de 4 jours entre môman et grand bébé...

C’est vrai qu’en temps normal je suis une personne plutôt (arrête de mentir TRES) angoissée. Mais quand je mets mon costume de SuperMamn dans rien ne m’arrête (ou presque). La perspective de passer quelques jours en tête à tête avec ma petite Carotte me rendait joyeuse. 

Un week end à l’aventure  trop chouette à passer de maison en maison chez les copines  s’annonçait.

Le trajet s’est bien passé et un petit goût d’aventure régnait dans la voiture.

Week end tous les deux 

Si la première nuit loin de chez nous et de Papa s’est bien passée, il n’en a pas été ainsi pour les autres qui suivirent. 

J’ai découvert que mon fils ronflait la première nuit. Un mythe s’est écroulé, Petit M est un homme comme les autres.  
Il est connu pour être une véritable marmotte mais le décalage horaire de nos deux régions ont du le perturber (c’est pô possible !) et il n’a jamais voulu faire de sieste. Faites un mix de jeux avec les copines, pas beaucoup de sommeil, on mange pas très bien et à des heures impossibles.
Secouez fort……… Voilàààà ça donne une nuit chaotique rythmée de réveils nocturnes et de deux heures pour s’endormir.

J’ai découvert la dure vie de maman solo et je remercie l’existence des SMS (et à DaddyCool de ne pas s’être endormi trop tôt). Grâce à eux j’ai pu garder mon calme et un peu de courage quand mon mini pouce ne voulait pas dormir à 23h30 et qu’il hurlait de colère… Quand même un papa c’est très utile et un mec aussi pour le coup. Même à distance, c’est fou !

La boule au ventre quand il est 1h du matin, qu’il ne dort toujours pas et que tu crains de réveiller toute la maison !

Nous avons quitté Nantes le dimanche pour rejoindre la mer près de Vannes. La plage, le soleil, les coups de rosé et de soleil…
On refait un mix de : changement de maison, il fait chaud, pas de sieste, on mange à l’arrache, on est fatigué.. Mélanger délicatement…
TADAAAAAAM. La voilà la deuxième nuit pourrie, les terreurs nocturnes, le bébé qui dort avec toi et qui tombe du lit, les coups de pied, les doigts dans les trous de nez…

Bon on était lundi. On avait pas envie de quitter la mer avec mon bébé qui, malgré son manque de sommeil flagrant, a été un amour. Alors re-plage, balade à la mer. Il a bien fallu décoller vers 19h30 direction la maison et un papa qui n'en pouvait plus de vivre sans nous (si si je vous promets !).

On est arrivé à la maison à 00h30 moi et mon bébé-larve que j'ai mis au lit sans même le voir bouger d'un millimètre. Accueillie avec un joli petit repas et un DaddyCool aux anges de nous voir revenir entier. 

Je pense m'organiser l'année prochaine une autre virée. Même si seule c'est fatiguant, que j'ai du appeler à la rescousse dans ma tête mille fois mon mec, que je me suis dit "je veux jamais être maman solo", que tout gérer c'est possible mais pfiou il faut une sacrée dose de zen attitude... 
Même si tout ça c'est vrai c'est tellement bon d'avoir son bébé rien que pour soi, plonger nos vingt doigts dans le sable, tremper nos fesses dans la mer...

Avoir le sentiment de faire un super truc, qui sort de l'ordinaire, qui te rend heureuse !

A la mer avec la mère

Posté par Ciedesroudoudous à 03:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2014

Grande vacances = grande vie de famille

Depuis fin juin, les enfants sont en vacances à la maison pour un mois. 

Juillet à 5

Par choix et par necessité (nounou prend 3 semaines en août!), je n'ai pas pris de congés durant ce mois de juillet laissant à DaddyCool le soin de passer du temps avec ses ainés et à moi un peu de tranquillité (au bureau quoi!). Quel plaisir de rentrer du travail et de mettre les pieds sous la table ! Trop la classe.... Dommage que ça ne dure que 10 jours. 

Ne pas être là 7j/j et 24h/24 sous le même toit à répéter toujours les mêmes choses, ne pas entendre toutes les histoires sur leur mère, ne pas passer 100 fois derrière eux me permet de voir les choses d'un meilleur angle. Je vis ce passage à  5 plus sereinement et tâche de profiter des bons moments qui s'offre à moi. 
Si, il y a quelques semaines je me serai demandé ce que cela pouvait bien cacher, aujourd'hui je profite simplement de vivre "bénaise". 

Je découvre aussi tous les avantages à vivre avec de grands enfants ! Ils débarassent, font à manger, la vaisselle, t'aide à ranger, surveille Petit M lorsque je prends ma douche. Il faut bien voir le bon côté des choses ... AH AH AH AH.
Je ne comprends pas pourquoi BigMum se plaint d'eux et du travail (au moins elle peut dire le mot travail vu la larve que c'est pour la société) que ça lui demande auprès de DaddyCool car faut pas déconner vivre avec des pré/ados c'est moins fatiguant qu'un jeune enfant, non mais !

- C'est vrai... la TV ne connait plus que la chaine numéro 12 et Nabilla, les Anges et depuis peu : Secret Story.
- C'est vrai... vendredi dernier on a regardé avec elle Secret Story en se disant toutes les 10 minutes "non mais BelleFille c'est vraiment de la me*** ton truc !" (n'ayant pas d'autres mots pour ce programme)
- C'est vrai... on a du rebrancher la PS2 (on s'est arrêté à la 2 ça suffit

Ce week end nous tentons une virée dans un Parc de Loisirs tous les 5 pour les récompenser de leurs efforts... Tout vient à point !
...

Tu crois ? 

 

Posté par Ciedesroudoudous à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juillet 2014

A mesure que le temps passe, je mesure le temps qui passe

C'est vrai ce qu'on dit... Quand tu es parent, tu mesures combien le temps passe vite. Tu mesures le temps tout court. 

Si en couple les mois comptent au début, ils laissent petit à petit place aux années. On mesure ce temps passait l'un près de l'autre en année. Déjà 2, 5, 10, 18 années partagées. Quand tu deviens parent les jours comptent, les semaines, les mois aussi. Tu en mets du temps à compter en années ! 

Petit M a bientôt 16 mois. Ce n'est pas beaucoup c'est vrai mais c'est tant à la fois. Si je me languis de l'entendre parler, de le voir manger seul et plus encore... je ne suis pas pressée de compter ses années défilant devant nos yeux plein d'amour. 

A chaque semaine sa nouveauté. Extraordinaire qu'est la vie d'un jeune enfant. 

Comme tout enfant à sa môman qui se respecte il est so PERFECT !  

A mesure que le temps passe

 

Posté par Ciedesroudoudous à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 juin 2014

Oxygène

On ne se connait jamais assez j’imagine.
Le ve casse la réalité et on ferme les yeux.  Au fond tout le monde s’ignore et on vit un peu à côté. 

On imagine qu’on pourra faire mieux que les autres. Et si on s’était trompé ?
L’idéal reste dans le cœur ou dans l’esprit. Il est difficile de le coller à la vie. 

J’en avais assez de courber le dos et de me dire « tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ».
Reconnaitre qu’on a le droit un jour de dire STOP et même de le crier. Avoir le devoir de respecter mais pas celui de tout supporter.

Il y a 5 ans je rêvais d’exister dans leur cœur et dans leur vie. Je m’abandonnais à l’idée que nous serions un jour 5 et qu’une multitude de souvenirs nous seraient légion.
Mais l’expérience, l’âge et la naissance de notre fils aidant je me suis lassée... J’ai choisi de me détacher d’eux, de leurs histoires,et de leurs problèmes et du mal qu'ils nous font par leur ignorance.

Etre pris pour des pionts à qui on fait croire tout et n'importe quoi. Apprendre que les sourires sont faux et que nous ne sommes que des pointillés. 
A quoi les relier, ces pointillés ? 
Sans doute à ces 2 longues semaines durant lesquelles nous sommes séparés.
Un petit pont pour passer de l’un à l’autre.

Reconnaitre qu’on est fragile et qu’on a besoin de se protéger. Être franche avec soi-même et se dire droit dans les yeux qu’on ne peut rien y faire. Recentrer ses attentes, ses projets sur ce qui compte pour nous.
Pour moi.

Aux yeux de certains ce serait baisser les bras. C’est faux. Je ne les baisse pas ces bras, je les utilise pour porter mon fils au plus haut dans cette vie si difficile. Je les utilise pour rassurer cet homme si blessé parfois.  Je m’en sers pour enlacer les deux garçons qui partagent ma vie et leur témoigner tout mon amour.

Avant j’étais une marâtre investie. Une belle-mère à l’écoute et disponible. J’ai choisi en ce printemps d’occuper la simple place de « femme de papa ».  Elle est meilleure et plus sécurisante. Elle me demande moins, me creuse moins les traits et ne m’empêche pas de dormir.

« Je ne m’en fiche pas , je m’en soucie moins »

 ne-pas-oublier-de-respirer-naturopathe-ralaxation

Posté par Ciedesroudoudous à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2014

Sens dessus-dessous

Le matin je me réveille toujours en retard avec la tête enfariné.

Si Roudoudou fut un nouveau né trop facile car il a fait ses nuits immédiatement, plus il grandit et plus ça se complique !

Tout allait bien jusqu'à ce que mon fils marche. Je pense qu'il doit faire des marathons dans ses rêves, il doit escalader des montagnes tout ça car :

- il ne fait que parler/chanter en dormant
- il se réveille parfois 5 fois dans la nuit car la tutu est perdue, le doudou a été kidnappé...
- il se met assis/debout dans son lit pendant son sommeil et se retrouve complètement paumé
- il a des fuites à force de faire des galipettes 

Déjà je ne suis pas du matin (mais alors pas du tout) donc quand tu te lèves 40 fois c'est dur. Quand tu arrives dans sa chambre qu'il est debout dans lit avec gigoteuse et qu'il dort tu te dis IL EST POSSEDE !!
Vas y DaddyCool appelle le prêtre du village, regarde sur le net si c'est normal, oh mon dieu !!!! 


Bon relativisons... c'est normal. Il doit être un peu somnambule, il doit rêver à des trucs magiques, des aventures youpiii. DaddyCool il a dit "c'est normal c'est l'apprentissage". Ah ouais l'apprentissage. Non mais il était sérieux en plus ! C'est aussi l'apprentissage que de se lever 30 fois la nuit ??

Wahou. J’avais pensé qu'un enfant ça prendrait du temps mais il est vrai que je pensais naïvement qu'une fois passé les 3 mois il dormirait la nuit. Au moins ça quoi... Encore une certitude balayée.
J'avais cru qu'on avait échappé aux nuits pourries. Trop bête je suis, car en réalité nous n'avons connu que 9 mois de tranquillité nocturne. C'est déjà pas mal c'est vrai et je suis convaincue qu'il dormira à nouveau super bien ... mais j'espère que ce sera pour bientôt ! (si tu me lis mon fils vas y fonce !)

Etre parent c'est vraiment une aventure pleine de surprises ! 

sens dessus dessous

 

 

Posté par Ciedesroudoudous à 12:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 avril 2014

Et la tête, alouette

girafe-300x300Depuis hier je suis à l'article de la mort. 

Depuis hier matin je ne peux plus bouger la tête et j'ai TRES mal aux cervicales. 

Personne ne m'a fait le coup du lapin même pas mon mec. Trop de l'arnaque. 

Mais quand tu es bloquée et que tu es maman, que DaddyCool il est au travail et bien c'est la galère.
Me voilà dans ma douche à pleurer comme une fillette de douleurs et me dire "oh comment je vais faire pour descendre Roudoudou ?". Bon je n'ai rien fait mais j'ai pris mon téléphone et SuperCopine est arrivée avec sa cape blanche, ses bottes de 7 lieux s'occuper de mon fils (et de moi c'est vrai). Après une visite chez l'osthéo (durant laquelle j'ai pensé décéder aussi) j'ai cru que j'étais remise d'applomb. Je portais avec fierté ma tête tenue de nouveau par 7 cervicales ayant retrouvé leur emplacement (4 vertèbres cervicales sur 7, un un peu plus la tête tombait !!)

Cette nuit j'ai très mal dormi et ce matin j'ai affreusement mal. Quand je me suis levée j'avais juste l'impression qu'un troupeau de bisons m'avait piétinné le cou, le dos....

A l'heure où je vous écris, je pense bientôt mourir sur mon bureau à cause d'une migraine qui n'en finit plus et d'un mal de cou éternel. 

Une fois que tu as accouché tu penses naïvement que plus rien ne pourra te terrasser. 
Je te dis que si. Les cervicales en scoubidou ça fait très mal. 

 

Posté par Ciedesroudoudous à 12:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 avril 2014

Les anciens combattants

Lorsque tu deviens maman tu obtiens obligatoirement la carte du club V.I.P «Si tu as accouché au moins une fois, tapes dans tes mains !».

Je pense que vous vous êtes déjà retrouvées face à des collègues ou amies qui vous racontent leurs accouchements, leurs déchirures vaginales, leurs points, leurs césarienne etc..
J’ai remarqué que le sujet « accouchement » est un dossier à garder sous le coude lorsque tu reçois des gens à qui tu n’as rien à dire.

Ils ont des enfants ? BINGO raconte ta life ! Vas-y balance, échange c’est presque une compet’.
En plus l’accouchement c’est un story-board à plusieurs facettes. Tu peux y donner un ton humoristique (pour faire marrer les copains), tu peux le raconter en mode « guimauve » (genre le plus beau jour de ta vie, tu as pleuré tout ça…), en mode film d’horreur en racontant tous les détails dégueu’ !

Voilà, l’accouchement t’ouvre les portes de la parentalité mais aussi des anciens combattants.

On en est à compter nos vergetures et nos points d’épisiotomie, à relater de nos douleurs de contractions, de la lenteur ou rapidité de la dilatation…

En gros, quand on est maman on a fait la guerre.

warrior

 

 

#merci à PoivronRose pour m'avoir inspiré cet article !

Posté par Ciedesroudoudous à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2014

Y'a d'la joie !

3


On est vendredi ! 

Ce soir c'est le week end et quel week end... TROIS JOURS !

Trois jours ok mais  à 3


Le week end arrive à grands pas et pas de stress à l'horizon. 

Je ne vais pas passer tout mon week end à répéter les mêmes choses, à ranger, passer derrière les enfants, redire que j'aimerai que la chambre soit dans le même état que lorsqu'ils sont arrivés.. C'est  à dire hier ! Je ne vais pas avoir mon panier à linge qui déborde. On pourra manger à l'heure qu'on veut sans entendre "on mange quoi, on mange quand.... ah mais on aime pas ça !" bla bla bla...

 

 

On pourra se palucher dans le canapé une fois Roudoudou au lit. On pourra prendre toute la place dans le canapé d'abord !!!!
On se fera un apéro et même que si on se retourne 2 minutes il y en aura encore quand on reviendra à table.
On va pouvoir se parler, se dire des choses sans avoir le sentiment d'être épié. 
On va pouvoir vivre comme on veut et dire ce qu'on veut sans avoir peur que ce soit répété. On aura même pas peur que le téléphone sonne dimanche soir pour une 100ème crise de Mme Ex...

A 17h30 dimanche on ne sera pas obligé de reprendre la voiture et stoppé tout ce que nous étions en train de faire pour les ramener. Même qu'on pourra sortir se balader à 16h30 si on veut !

Bref, vivement ce soir !

A 3

Posté par Ciedesroudoudous à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,